Quelle importance de connaître mon nom, que je sois née une première fois en 1250, une seconde en 1435 et une troisième au XXe siècle. Croyez-vous que c’est facile d’être la bâtarde de Saint Louis, roi des Francs et de Shajarat Al Durr, Reine des Mamelouks ; épouse d’Enzio, roi de Sardaigne ; lui-même fils de Frédérique II d'Hohenstaufen, roi des Romains, roi d'Allemagne roi d'Italie, roi de Sicile, roi de Chypre, roi de Jérusalem, le plus musulman des rois catholiques et le plus catholique des rois musulmans ; femme de science de l’Université de Palerme, femme dite adultère, dénoncée par sa belle sœur, trahie par sa belle-mère et jugée par son beau frère, privée de dignité et de son seul et unique bien : mon nez.


Caroline Berger de Fémynie tout droit réservés. 2011 - Design & réalisation Anaïs de Sousa

               

« Cogito ergo sum, je pense, donc je suis »
L’alchimie est une véritable science qui ne se contente pas d’accumuler les descriptions d’expérience, bien qu’isolée, elle tente d’interpréter et donner une théorie. Elle se conjugue au féminin, comme toutes les autres sciences. Emilie du Châtelet, Sophie Germain, Marie Amélie de Lalande, Suzanne Zélie Paules Veil, Hypathia d’Alexandrie, fille de Théon ou Agnodice, héroïne atemporelle d’Athènes sont ces grandes figures emblématiques qui "maîtrisent l'art du blanc et du jaune" et parlent d'alchimie tout comme Keng Hsien Song. Qui sont-elles réellement, peut-être que les livres sont noircis de mensonges et qu'elles ne sont qu’une illusion, un mirage, une chimère. Qu'en pensez-vous? La femme peut-elle réellement être ce que l'on dit d'elle de partout dans le monde ?